Pour illustrer ce propos, je partage aux uns et rappelle aux autres une illustre et belle parole qui s’adresse à tout le monde :

« Ô enfants d’Adam […] mangez et buvez et ne commettez pas d’excès, car Il (Dieu) n’aime pas ceux qui commettent des excès. »

(Noble Coran 7/31).

Enfin, en complément à ce traitement par ventouse, il existe d’autres formes de thérapie tel que le jeûne thérapeutique mais qui est une démarche de soin à part entière. Celle-ci ne peut donc être entreprise qu’avec connaissance et raison sous la supervision d’un professionnel de santé avisé sur le sujet.