hijama-cupping-therapie-guerison-maladies-soigner
Top 15 des problèmes de santé soignés par la hijama
23 septembre 2017
hijama-bienfaits-benefices-cupping-therapie-naturel-soin
Les 7 plus grands bienfaits de la Hijama sur notre corps
11 octobre 2017
Voir tout

La hijama : votre arme redoutable contre le stress ! (Tutoriel)

hijama-cupping-therapie-naturel-destress-destressant

Chers lecteurs,

Savez-vous que la hijama agit comme un relaxant sur le corps et l’esprit ? Non… dans ce cas vous le savez maintenant ! ; )
Dans cet article je vous explique le lien entre stress et hijama et vous donne aussi des conseils pour réduire celui-ci en une fraction de seconde !
Alors laissez-vous guider… et no stress…..

     Contrairement à la croyance populaire, le stress n’est pas un état émotionnel. C’est un ensemble de réactions biochimiques qui se produisent dans notre corps provoquant cet état si gênant par moment*. Un mécanisme naturel donc qui donne lieu à une ébullition de nos hormones telles que l’adrénaline que vous connaissez tous. 
Sachez que la succion que vont exercer les ventouses, une fois posées sur votre peau, va agir de manière positive. Elle va venir libérer un effet apaisant et ainsi calmer et réguler ces hormones un peu trop agitées…
hijama-cupping-therapie-stress-antistress-anxiete
La hijama : un anti-stress naturel puissant !
Sachez que certaines hormones présentes en excès et liées au stress peuvent provoquer divers symptômes voire même maladies dans certains cas. 
L’agitation, l’insomnie, les maux de tête, les troubles de la vision, l’irritabilité, l’anxiété et la dépression peuvent être ainsi causés par le stress… 
On connait bien les propriétés relaxantes d’un massage classique mais la hijama va décupler de manière impressionnante cet effet ! De par son action directe sur les points du corps liés au stress notamment. La hijamathérapie va également combattre la plupart des symptômes causés par le stress (encore lui !) comme ceux que nous venons de citer, si ce n’est tous. En traitant certains points précis, un thérapeute qualifié en hijama peut ainsi éliminer naturellement cet excès d’hormones présent dans votre circulation sanguine. Il peut aussi participer à renforcer votre système immunitaire et réduire l’hypertension artérielle…
Ça fume ! La hijama contre l'anxiété, l'insomnie, l'agitation, les maux de tête, l'irritabilité, la dépression ...

     Certains points où l’on pose des ventouses sont particulièrement productifs en matière de détente et relaxation… 

Je vous joins un schéma des points que vous pouvez d’ores et déjà faire sous condition de ne pas avoir de contre-indication à la hijamathérapie. Pour cela, je vous laisse consulter la rubrique du site associé ici !

     Vous pouvez ainsi vous poser ou vous faire poser des ventouses :

1

Sur la 7ème vertèbre cervicale, à la base de la nuque. Ce point se situe au niveau de l'épine dorsale que vous sentirez si vous touchez à ce niveau tout en inclinant votre tête un peu vers le bas...

Vous vous demandiez à quoi cette bosse pouvait-elle bien servir ? Vous savez maintenant ! ; )

hijama-stress-antistress-anxiete-cupping3

2-3

Dans la zone située au niveau du creux des épaules à la base de la nuque, de chaque côté, ce qui procure également un effet très relaxant !

hijama-stress-antistress-anxiete-cupping4

4

Sur le milieu du crâne en haut et en arrière, où se trouve le début de la calvitie (chez certains hommes mais pas tous !).

Pour ce dernier point, il existe une solution connu des praticien en hijama si vous n’avez pas forcément envie de vous raser la tête… 
Vous pouvez vous aider d’une huile ou de miel (encore plus efficace !) pour faire tenir la ventouse sur votre peau. Pour se faire, badigeonnez la zone du crâne qui nous intéresse et trempez le bord de la ventouse qui sera en contact avec la peau. Posez la et servez-vous à nouveau de la pompe durant la pose si nécessaire…

Au total ça doit donner ça :

     On peut également ajouter 2 points situés en haut de la nuque de chaque côté mais ces points énumérés jusque là peuvent déjà vous suffire et vous être nettement profitable !
Sachez qu’il en existe d’autres connus par certains thérapeutes en hijama. Ces points agiront directement sur les organes ou les différentes glandes ou ganglions dépendant du système nerveux en lien direct avec les mécanismes liés au stress, à l’anxiété. Il peut s’agir de la vésicule biliaire, d’où peut être on tire d’ailleurs l’expression : “ne te fais pas de bile !”, au niveau du sacrum ou bien encore sous les genoux ou en arrière de ces derniers. Il y a d’ailleurs des similitudes avec les points existants en acupuncture, acupression, réflexologie et autre même si ces techniques se basent plus sur la théorie des courants énergétiques très présents dans la médecine chinoise.

Concernant la pose des ventouses, allez-y doucement dans un 1er temps et appliquez seulement 2 dépressions avec la pompe pour commencer. Pour ce qui est de la durée de pose des ventouses, laissez-les 15 minutes maximum. Ensuite, retirez-les délicatement à l’aide de leurs valves et massez quelques secondes les zones traitées. Ce dernier point pour faciliter l’élimination des toxines présentes dans le sang vers les autres canaux sanguins.

Vous pouvez renouveler l’opération 1 fois par semaine si nécessaire…

Concernant la pratique en elle-même, vous avez les détails en vidéo dans la démo que je fais et que je vous offre via l'initiation gratuite ! Cliquez ici pour vous inscrire et avoir accès à votre cadeau de bienvenue :

J'espère en tout cas que ce tutoriel vous aura plu et que vous aurez testé les ventouses chez vous... N'hésitez pas à réagir en laissant un commentaire ci-dessous ou bien à partager votre expérience !

La paix sur vous

Aymeric Picot
Aymeric Picot
Thérapeute spécialisé en Hijama, rédacteur et fondateur du site Hijamathérapie.fr.

6 Comments

  1. Justine dit :

    Article très intéressant, très bonne mise au point concernant les mécanismes du stress, trop peu ou mal connu !

    • Aymeric Picot dit :

      Merci Justine pour ta participation ! En effet, le stress, comme l’anxiété ou encore les troubles psychologiques, font parti des choses mal connues ou incomprises dans nos sociétés… Le tout étant de savoir en prendre conscience pour agir rapidement…

  2. Fatima dit :

    Les personnes victimes de stress et d’anxiété s’en veulent beaucoup et se remettent beaucoup en question. On croit toujours que cela vient d’un problème psychologique alors que si je comprends bien c’est notre corps qui réagis mal et la hijama viendrai réguler tout cela. Très bon à savoir!

    • Aymeric Picot dit :

      Même si une situation de stress peu s’avérer peu confortable et que certains(es) ont du mal à le contrôler, il ne faut en effet pas faire l’erreur de prendre ça sous un angle psychologique en s’enfermant (ou enfermant l’autre) dans cette vision erronée (ce qui peut d’ailleurs donner facilement lieu à une culpabilisation et une aggravation de l’état moral…). C’est bien notre cerveau qui envoie l’information à notre corps pour produire l’effet que j’explique brièvement dans l’article avec cette agitation d’hormones qui répond à la situation en question. Bien sûr cela n’exclue pas non plus le versant psy chez certaines personnes de nature anxieuses.
      Par contre, le stress n’est pas forcément néfaste et est une réponse avant tout naturelle de notre corps face à une situation précise… C’est une réaction qui peut être positive de prime abord puisqu’elle peut même nous sauver de certaines situations plus que délicates comme une agression par exemple, porter secours à une personne en détresse… ou le contraire, cela peut aussi nous tétaniser, à nous de bien savoir le gérer et s’en servir de manière efficace… 🙂 Ensuite cela commence à devenir néfaste sur notre corps et notre esprit lorsque le stress prend trop d’ampleur, qu’il n’est plus contrôlé et prend le dessus dans notre quotidien. Cela devient du stress chronique qui peut même se transformer en anxiété permanente voire plus grave encore et là il faut savoir réagir vite… La Hijama peut être l’une de ces réponses efficaces.
      Merci à toi Fatima ! : )

  3. Lola dit :

    Et est ce que l’on peut le faire sur un enfant de 10ans? En vous remerciant

    • Aymeric Picot dit :

      On peut pratiquer la hijama sur un enfant de 10 ans si nécessaire avec l’avis du médecin oui. Celle-ci devra se faire avec une force de succion modéré adaptée à la tolérance de l’enfant. j’essaierai de revenir là-dessus dans un prochain article, merci. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INITIATION  OFFERTE !

Apprenez à vous soigner par les ventouses grâce à notre OFFRE de bienvenue

Une INITIATION GRATUITE sur la hijama ou cupping therapy !

votre initiation offerte sur la hijama cupping therapy thérapie des ventouses

Merci, un email de confirmation vient de vous être envoyé... N'oubliez pas de cliquer sur le lien correspondant !

Powered byRapidology