hijama-maigrir-ventouse-perdre-poids-regime
Comment utiliser les ventouses (Hijama) pour maigrir ? [Plan d’action]
11 février 2018
tendinite hijama cupping douleur épaule ventouse
La Hijama pour la tendinite de l’épaule
19 mars 2018
Voir tout

Séance de Hijama pour lombalgie et douleurs au dos

Aujourd’hui je partage avec vous un billet concernant le recours à la hijama pour la lombalgie ou les douleurs dorso-lombaires. Une séance en hijama humide que j’ai fait l’autre jour sur une personne en souffrance qui a du arrêter toute activité physique et professionnelle à cause de ceci.

Je rappelle que ce type de hijama consiste à extraire de notre organisme le sang chargé en toxines et cellules altérées diverses, stagnant et devenu gênant. La libération de ce type de sang couplé de l’effet analgésique/antalgique des ventouses soulage particulièrement surtout au niveau des zones atteintes.

Regardez d’ailleurs la coloration de la peau, ceci témoigne de zones “malades” souffrants d’une accumulation sanguine dans les tissus sous jacents.

 

 

 

 

 

 

 

La hijama et la pose de ventouses dans ces zones au plus proche de l’épicentre de la douleur va venir libérer et épurer (décharger) le corps de ces éléments excédents toxiques pour accélérer le processus de guérison et d’auto-guérison de notre organisme…

Le corps se remet ainsi en marche fabriquant du nouveau sang pour aller réapprovisionner ces zones en globules rouges frais et autres éléments utiles pour provoquer une inflammation nécessaire à la réparation des tissus lésés.
Pour rappel, l’inflammation est une réaction normale et bénéfique de l’organisme en cas d’agression, qu’il s’agisse d’une infection, ou d’un traumatisme physique comme une blessure. Celle-ci peut poser problème lorsqu’elle devient chronique mais ceci est un autre sujet…

Je précise que dans ce cas de figure, la personne en question n’avait jusqu’à ce jour jamais bénéficié d’une séance en hijama / cupping therapy et n’a, pour l’heure, pas de suivi para-médical type kinésithérapie, ostéopathie ou autre. Cela par choix mais aussi par confiance en la hijama et d’abord voir si celle-ci suffira dans le cadre d’un traitement complémentaire…

Juste après la séance, Rhida témoigne déjà des effets positifs et bénéfiques de la hijama :

Et 24 heures après, voici ce qu’il nous rapporte :

Commentaires franchement encourageants qui devraient en motiver plus d’un à se lancer !

Bien au-delà du praticien (qui ceci dit en passant doit rester sobre et modeste et toujours se rappeler qu’il n’est qu’un élément ou une petite cause d’un mieux-être, d’une guérison…), c’est bel et bien la pratique en elle-même qui, lorsque la stratégie de traitement et les zones visées sont ajustées au mieux, s’avèrent être d’une efficacité remarquable…

Des études sur lesquelles je reviendrai ont été mené sur ce type de douleurs pouvant en devenir grandement handicapantes. Mais nous voyons une fois de plus ici que, dans les faits et la pratique, l’efficacité de la hijama et son efficience dans le traitement de ce type de douleur ou blessure…

Aymeric Picot
Aymeric Picot
Thérapeute spécialisé en Hijama, rédacteur et fondateur du site Hijamathérapie.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INITIATION  OFFERTE !

Apprenez à vous soigner par les ventouses grâce à notre OFFRE de bienvenue

Une INITIATION GRATUITE sur la hijama ou cupping therapy !

votre initiation offerte sur la hijama cupping therapy thérapie des ventouses

Merci, un email de confirmation vient de vous être envoyé... N'oubliez pas de cliquer sur le lien correspondant !

Powered byRapidology