hijama regles douloureuses cupping ventouse menstrues
La Hijama pour les règles douloureuses (dysménorrhée) [Partie 1/2]
30 janvier 2018
regime-hijama-maigrir-ventouse
Régimes amaigrissants : Efficacité prouvée ou business alléchant ?
9 février 2018
Voir tout

La Hijama pour les douleurs de règles (dysménorrhée) [Partie 2/2]

hijama regles douloureuses douleurs menstrues ventouse cupping therapie

Dans cette seconde partie qui aborde la hijama pour les douleurs de règles ou dysménorrhée, nous allons voir ensemble où placer vos ventouses (sèches) pour apaiser les symptômes que vous ressentez.

La thérapie des ventouses ou hijamathérapie pour les règles douloureuses

Vous êtes nombreuses à souffrir de règles douloureuses et comme je l’ai évoqué dans la 1ère partie d’article / témoignage, la hijama ou cupping therapy donne d’excellents résultats dans le traitement de ces douleurs liées aux menstrues. Sachez qu’il vous faudra peut-être plusieurs séances de hijama (une fois par mois jusqu’à guérison) cela dépend de chacune d’entre vous. Vous constaterez toutefois une évolution à chaque séance, surtout à partir de la deuxième…

Dans cet article, je pense particulièrement à celles ne pouvant avoir recours à une séance humide (drainage du sang altéré et stagnant) avec leur praticienne dans l’immédiat pour x ou y raison… Je pense aussi aux plus craintives de se faire faire une hijama ou encore celles qui n’ont pas de praticienne à côté. J’ai donc souhaité vous faire un schéma ci-dessous dans le but que vous preniez connaissance des différentes possibilités qui vous aideront à soulager vos dysménorrhées. Vous pouvez en effet vous poser des ventouses sèches (donc sans incisions épidermiques) en les laissant 15 minutes maximum sur des zones précises que je vais vous décrire dans un instant.

Pour savoir utiliser vos ventouses, je vous invite à vous inscrire à l’initiation gratuite aux ventouses – Hijama si ce n’est toujours pas fait… Tout y est expliqué et en vidéo, histoire de mieux vous aider à comprendre et assimiler !


Avant de débuter votre séance de hijama sèche sachez que :

-> Toute irrégularité menstruelle non expliquée doit être vue par un spécialiste.
Je vous conseille vivement d’aller vérifier si vous n’avez pas des contre-indications à la hijama, notamment pour les femmes enceintes et les kystes ovariens qui sont assez fréquents.

Trois possibilités dans ce cas de figure :

1> Vous avez des kystes ovariens ?
Vous ne devez pas mettre de ventouses sur le bas ventre, zone correspondant aux ovaires, mais plutôt en placer à même hauteur dans le dos.

2> Vous ignorez avoir des kystes ou être enceinte car vous n’avez pas fait d’échographie ou de test de grossesse récemment ?
Il est préférable aussi de s’abstenir de placer des ventouses dans cette zone. Privilégiez donc le dos comme énoncé juste avant…

3- Vous avez fait une échographie récemment ? Vous n’avez pas de kystes ovariens ? Vous êtes sûr de ne pas être enceinte ?
Vous pouvez vous poser des ventouses en regard des ovaires.

Remarque : Pour les femmes qui ne savent pas si leurs douleurs proviennent de règles à venir ou d’une possible grossesse, je vous invite à vérifier cela par un test de grossesse et de vous abstenir de vous poser des ventouses en attendant les résultats et d’y voir plus clair…

Récupérez votre Plan d'action

Inscrivez votre prénom & email et recevez votre plan d'action contre les règles douloureuses...

Bravo! Surveillez votre boite de messagerie... 🙂

Quand faire la hijama pour les règles douloureuses ?

Hors ou pendant vos menstrues si votre état général vous le permet.


Où poser les ventouses pour traiter des douleurs de règles ?

Dans le schéma vu de dos :

hijama regles douloureuses douleurs menstrues ventouse cupping therapie

  • Placez 2 ventouses de part et d’autre de la 12ème vertèbre thoracique (Para T12). Ces points sont reliés aux trompes de Fallope. Pour repérer cette zone, celle-ci peuvent correspondre à l’endroit où se termine les côtes ;
  • Placez 2 autres ventouses 3 vertèbres plus bas, de part et d’autre de la 3ème vertèbre lombaire. Cette zone est reliée à l’
    appareil génital en ostéopathie notamment ;
  • Posez 1 ventouse au milieu du sacrum correspondant au réseau nerveux qui gère les organes de la partie inférieur du corps (système nerveux parasympatique) ;
  • Enfin, placez 2 ventouses au niveau des ovaires en arrière. Pour repérer cette zone, imaginez tracer une ligne droite dans la largeur de votre bas dos en passant par la pointe du pli inter-fessier. C’est sur cette ligne qu’il faut poser vos ventouses, en haut et au milieu de chaque fesse.

Schéma vu de face : hijama règles douleurs ventouse cupping menstrues soulager

  • Placez 2 ventouses côte-à-côte en dessous du nombril, en regard des ovaires, comme ci-contre.

Vous pouvez également poser 3 petites ventouses plus bas au niveau de chaque aines dans le plie et même à l’intérieur en haut de la cuisse. Des praticiens ont également rapporté la pose d’une ventouses sur la partie intérieur du talon (théorie de l’acupuncture).

Dans tous les cas >> Vous constatez qu’il y a de nombreux points abordés mais cela ne veut pas dire qu’il faille tous les faire ! Je vous demande simplement d’être attentif, vous ou votre partenaire qui vous aide dans cette séance, à la coloration de votre peau et les zones qui vous semble plus sensibles voire douloureuses…

En effet, les points douloureux et/ ou qui deviennent rouges, voire violacés, témoignent d’une zone souffrante. L’application de ventouses sèches à ce niveau peut donc suffire pour venir décongestionner la zone et la réguler. Les effets des ventouses sèches peuvent être immédiates comme prendre plusieurs semaines.


Fréquence du traitement de la hijama sèche pour les règles douloureuses :

Vous pouvez faire cela très régulièrement, ne serait-ce qu’une fois par semaine pendant et en dehors de vos menstrues jusqu’à diminution et disparition des symptômes. À savoir que si vous avez des jolies macarons dus aux ventouses, attendez que ceux-ci disparaissent avant de recommencer…

Récupérez votre Plan d'action

Inscrivez votre prénom & email et recevez votre plan d'action contre les règles douloureuses...

Bravo! Surveillez votre boite de messagerie... 🙂

Enfin, je voulais terminer cet article sur deux choses importantes :

  1. Lorsque vous souffrez du bas ventre pendant vos règles : huilez et massez cette zone avec les ventouses (les ventouses en silicone s’avèrent bien pratique pour ce type de massage). Cette action aura un effet antalgique et devrait diminuer la douleur par son effet circulatoire.
  2. En terme de produits naturels & phytothérapie : la poudre de costus à consommer en complément des ventouses est aussi très bénéfique pour les problèmes gynécologiques. Je vous invite à consulter notre site partenaire spécialisé dans la vente de produits sains > PollenDePalmier.com pour cela.

N’hésitez pas à posez vos questions, à commenter et à diffuser cet article autour de vous !

Messieurs, partagez aussi cet article qui certainement pourra aider une femme de votre entourage… ; )

Je pense en effet nécessaire de partager les astuces naturelles et majoritairement efficaces pour ce type de mal qui rend la vie difficile…

Que la paix vous accompagne


Sources de cet article :

Bibliographie :
H. Piotrowski-Manz, Technique des ventouses, éditions MALOINE,2014
Daniel Henry, La médecine des ventouses tome 1 et 2, éditions Guy Trédaniel, 2016
Dr. Ait M’hammed Moloud, La Hijama – fondements, techniques, conseils, éditions Tawbah, 2012

Étude de référence :

Étude indienne de 2010 nommée Efficacy of Hijamat Bila Shurt (Dry Cupping) on Intensity of Pain in Dysmenorrhoea-a Preliminary Study de Sultana A et al. Publication complète de l’étude ici.
Compte-rendu :
“25 patientes âgées de 12 à 37 ans, aux cycles menstruels réguliers, souffrant d’une dysménorrhée primaire ou secondaire, ont été incluses dans l’étude sur une période d’un an, au National Institute of Unani medicine, Bangalore.

2 ventouses de taille moyenne sont posées en dessous de l’ombilic (le nombril) durant 15 min au premier ou au second jour des règles.
La douleur est évaluée avant et après traitement avec une moyenne respective de 6.5 et 2 à l’EVA.
Les auteurs concluent alors que la hijama sèche possède une action significative dans le contrôle des douleurs propres à la dysménorrhée.”

Aymeric Picot
Aymeric Picot
Thérapeute spécialisé en Hijama, rédacteur et fondateur du site Hijamathérapie.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INITIATION  OFFERTE !

Apprenez à vous soigner par les ventouses grâce à notre OFFRE de bienvenue

Une INITIATION GRATUITE sur la hijama ou cupping therapy !

votre initiation offerte sur la hijama cupping therapy thérapie des ventouses

Merci, un email de confirmation vient de vous être envoyé... N'oubliez pas de cliquer sur le lien correspondant !

Powered byRapidology